/ juin 13, 2019/ Tous les Séminaires

Veuillez trouver ci-dessous et en pièce jointe le programme relatif au programme du séminaire

Dialogues interdisciplinaires : arts plastiques et sciences de la nature

La prochaine séance consacrée aux Interactions, aura lieu le jeudi 13 juin 2019 à 17h en salle 252 au  Centre Saint-Charles, École des arts de la Sorbonne, 47 rue des Bergers, 75015 Paris.

Nous aurons le plaisir d’accueillir :

Iglika Christova, artiste et doctorante, Institut ACTE, Paris 1, et Claire Damesin,  écophysiologiste – laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution (UPSud, CNRS, AgroParisTech) :

Co-dépendance entre les connaissances scientifiques rationnelles et une relation sensible à l’arbre. 

Cette présentation s’appuiera sur le projet interdisciplinaire À l’intérieur de l’arbre (2018-2019) qui, – comme le laisse sous-entendre son titre –, propose une plongée dans le microcosme des tissus internes de plusieurs espèces d’arbres. Un dialogue entre les approches microscopiques scientifiques et l’imaginaire traduit par le dessin, permettra l’exploration du monde caché sous l’écorce et révèlera sa plasticité cellulaire. Bien que les langages artistiques et scientifiques sont très différents, à travers l’étude du microcosme des arbres, s’ouvre peut-être une nouvelle voie commune d’accès à l’invisible. Cette dernière, prend comme point de départ la rencontre entre les connaissances scientifiques dites « rationnelles » et le rapport sensible à l’arbre. Comment s’opère alors la dynamique d’une telle rencontre ? Que fait-elle émerger ? Pourrait-elle, et sous quelles conditions, évoluer vers une forme de co-dépendance nécessaire pour accéder à une certaine réalité ? Nous nous demanderons alors, comment cette recherche au croisement de l’art et de la biologie pourrait nous conduire à proposer, de nouvelles hypothèses et orientations scientifiques.

Pascale Weber, artiste, EC arts plastiques, Institut ACTE, Paris 1: L’eurythmie des plantes / Projet artistique en développement : Germination

Germinations et plasticité du vivant   Hantu(weber+delsaux)

Initiée par Rudolphe Steiner l’Eurythmie ou l’Eurythmie Thérapeutique repose sur les sonorités du langage ; chaque son naît d’un mouvement différent et est traduit par un geste spécifique. Art du mouvement  qui rappelle certaines anciennes traditions de danse sacrée, l’Eurythmie prétend stimuler et orienter les forces de vie, aussi bien celles de plantes que celles de l’être humain.

Des scientifiques s’intéressent actuellement à l’influence de l’Eurythmie sur la croissance et la fructification de certaines plantes. Le duo Hantu a réalisé plusieurs performances phonoplastiques après avoir enregistré la forme atmosphérique que prend l’air exhalé lors de la prononciation des phonèmes. Performances «chantées», qui mettent en scène l’interaction entre la plante et le corps humain et la relation entre des sonorités chantées et des images en stop-motion de la germination de graines, mises en situation du corps dans divers espaces les relations humain-plante, performances participatives associant des plantes ou des graines germées pour explorer la possibilité d’une interrelation empathique humain-plante constituent le champ de recherche sur les germinations et la plasticité du vivant.

Nous vous remercions par avance de diffuser le plus largement possible cette information auprès des  étudiant-e-s, enseignant-e-s, chercheu-ses-rs, susceptibles d’être intéressé-e-s                      

Rappel :

La programmation annuelle réunit des chercheurs de divers statuts et champs disciplinaires autour d’une question thématique correspondant à un domaine de recherche. Elle comprend six séances d’une durée de deux ou trois heures ouvertes à tous. Deux ou trois communications de 20 mn et des échanges consécutifs nourrissent la réflexion en vue d’une publication collective.

Lieu :

Ecole des arts de la Sorbonne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,

47 rue des Bergers 75015 PARIS

Dates et horaires selon le calendrier des séances.

Calendrier : Les dates des séances mensuelles sont indicatives et susceptibles d’ajustement.

Voir le programme

Share this Post