Ce thème a pour objectif d’explorer, de reconfigurer et de susciter les interactions entre art, sciences et sociétés. L’art est ici à concevoir dans sa dimension transgressive et disruptive vis-à-vis des formes et des médiums communément référencés. Ces interactions sont à envisager entre protocole artistique et protocole innovant, expérimentations scientifiques, enquêtes de société et collaborations entrepreneuriales. Autant de postures qui ouvrent l’art à de nouveaux processus créatifs au XXIe siècle.
Associant l’art aux sciences humaines, sociales, juridiques autant qu’aux sciences exactes, ce thème ouvre à la question de l’innovation et envisage la recherche artistique et scientifique conjointement. Il peut s’agir de contribuer aux grandes questions de société mais également d’accompagner les mutations sociales, locales et mondiales.
La recherche sur le changement climatique pourra également promouvoir des collaborations entre artistes, chercheurs et scientifiques.
Cette approche transdisciplinaire et transversale permettra de reconfigurer la réalité morcelée par le cloisonnement des savoirs et visera des compétences et des gains cognitifs partagés. Par ailleurs, cette recherche pointera également l’engagement citoyen de l’artiste.

Co-responsables de l’axe : Marion Laval Jeantet – Benjamin Sabatier

Voir tous les membres